Eva Borner, Dingzihù, installation in situ                                                          crédit pour toutes les photos : Eric Degoutte

UNE INSTALLATION VIDEO D'EVA BORNER

Dingzihù est une installation vidéo et sonore sur 3 écrans réalisée par Eva Borner lors d’une résidence en Chine. Elle sera projetée au cœur de l’installation de Wesley Meuris, sur le temps de son démontage. Ce vaste dispositif immersif nous plonge de plain-pied dans un quartier de Shanghaï dont elle filme la destruction. Le titre du film désigne les « maisons-clous » dont les propriétaires refusent de se séparer malgré des plans d’aménagement bouleversant leur environnement proche. Eva Borner s’intéresse à ce phénomène de résistance face à la spéculation immobilière. Elle met en scène le danseur et chorégraphe Iker Arrue dansant avec difficulté entre les gravats et dont le combat pour s’inscrire dans ce milieu inhospitalier se fait l’écho des luttes. Pour mettre en musique son dispositif vidéo, l’artiste a collaboré en studio avec un trio de musiciens : le contrebassiste Markus Fischer, le saxophoniste Christian Kobi et le sound-designer Hans Peter Gutjahr.