Benoît Piéron, [random], 2018

crédit photo pour toutes les images Benoît Piéron

UN COMMISSARIAT D'ÉRIC DEGOUTTE

ARTISTE : Benoît Piéron

Dans le cadre de la Biennale d’Architecture d’Orléans, et en préambule à la prochaine saison d’expositions intitulée Formes d’histoires, Benoît Piéron est invité à réaliser une installation in situ pour la Petite galerie. L’artiste pense en effet toujours l’exposition comme le lieu d’une expérience sensorielle intense. S’appuyant sur le prêt d’une œuvre réalisée dans le cadre d‘une résidence liée au programme de la Fondation Hermès et intitulée Le Lit, il propose un aménagement particulier de la galerie considérée comme une forme dérivée d’habitat. Extraite du cadre narratif de Walden ou la Vie dans les bois, une œuvre de H.D Thoreau écrite au 19e siècle, une liste de matériaux sera disposée dans la galerie. Comme une invitation a construire, à aménager, à bricoler, en poète du DO IT YOURSELF qu’aime à être Benoit Piéron.

En lien avec les différentes étapes de cette exposition, Benoît Piéron confronte ce qui relève d’une réalité de vie, la sienne, à l’imaginaire d’une vie littéraire ( celle qui se déroule près de l’étang de Walden) ou d’une vie projetée (voyage imaginaire). L’artiste se fait  narrateur, rapporteur, chineur en déroulant le fil de ces histoires possibles. Il explore le potentiel narratif de cet entrelacement de réalités par le développement concret d’une œuvre qui évoluera au fil des jours, faisant entrevoir la part intime et domestique qu’a tout univers habité.

La tenue d’un journal de bord éditée sous la forme du blog random.benoitpieron.com en accompagne d’ores et déjà les évolutions.