Pendant la durée de l’exposition Trop près du Loing, l’artiste a positionné l’image d’un limnimètre sur 5 façades (La salle des fêtes de Montargis, Le musée Girodet, Le Moulin Bardin, Le silo Caproga et Les Tanneries), pointant ainsi 5 étapes d’un parcours.

La carte du chemin

Chaque étape est présentée dans une application développée par les Tanneries. Il est ainsi possible dans le paysage même, d’entendre et de lire le témoignage et retrouver sous une autre forme le propos artistique de l’exposition.

Je vois que ça monte un peu donc même si j’étais en congés je monte voir dans la salle des coffres.
J’ai un appel de Patricia qui me dit « Pascale, il y a un problème, il y a de l’eau qui coule sur la salle au-dessus de la salle des coffres, qu’est ce qu’on fait ?

Plus de lumière, donc je descends, j’enfile mes bottes, je descends, donc il y avait une chaîne, humaine, qui s’était créée, la moquette elle fait plouf plouf plouf, l’urgence c’est, montons le plus de choses possibles, et puis à un moment tu as les pompiers qui arrivent et qui disent bon maintenant c’est la dernière fois maintenant vous remontez parce que là il y a des risques. C’est le pompier qui arrive et qui dit on part bat je lui dis prenez ce carton, et il me dit non, je dis, s’il vos plaît prenez le carton et on part, c’est des dessins, et tu fermes les portes.

Tu fermes la porte, tu montes, et là je me suis dit c’est foutu. J’ai eu un fragment de seconde et je me suis dit, « il n’y a pas de miracle, il n’y aura pas de miracle ». Et tu entends cinq minutes après, tu entends un boum et tu te dis « purée, là c’est la porte vitrée qui explose, tu sais pas, tu sais pas…T’entends un boum et tu dis bon ben voilà quoi, et là ça coupe; là c’est un sas, c’est un sous-marin qui prend l’eau quoi..; T’imagines pas que tout va être rempli d’eau quoi…

Par chance, sur Paris, il y a un colloque sur la restauration et il va y avoir une sorte de mobilisation, vendredi, je découvre, le samedi matin arrivent les premiers restaurateurs, je dis « je n’ai qu’un mot à vous dire, les réserves, c’est un mikado géant ».

Tu restes quand même quelque part responsable d’une collection, donc quand il t’arrive ça, quand même, avec ta collection quelque part, ça reste douloureux.

Témoignage de Pascale.

  • Retour
  • Retour

Trop près du Loing,
Musée Girodet

Pascale

  • Retour
Pascale



  • Retour