Qui habite ici ? : imaginer un habitant à partir de la forme d’assemblage de briques en plastique

Qui habite ici ? : imaginer un habitant à partir de la forme d’assemblage de briques en plastique

Maquette d’assiette : réaliser une petite maquette de maison avec de la brioche et de la pâte à tartiner, puis imaginer une histoire autour d’elle

Maquette d’assiette : réaliser une petite maquette de maison avec de la brioche et de la pâte à tartiner, puis imaginer une histoire autour d’elle (lecture de l’histoire devant la classe)

Entre deux : continuer le dessin d’une maison banale pour la transformer en maison fantastique

Entre deux : continuer le dessin d’une maison banale pour la transformer en maison fantastique

Maison ouverte : imaginer une maison qui pourrait s’ouvrir et se fermer intégralement

Maison ouverte : imaginer une maison qui pourrait s’ouvrir et se fermer intégralement

Ateliers développés pour les scolaires pendant la Biennale d'architecture d'Orléans autour de l'exposition rétrospective de Guy Rottier

« Construire une maison, construire une histoire » proposait aux élèves d’envisager l’habitation comme adaptée à un mode de vie et source de récit. S’appuyant sur des projets aussi ingénieux que farfelus comme « Maison évolutive escargot », « Abri main » ou encore « Village de vacances en carton », les ateliers étaient l’occasion d’imaginer :

-une maison adaptée à son propriétaire (Qui habite ici ?, cycle 1)

-une maison en brioche (Maquette d’assiette, cycle 2)

-une maison transitoire entre réel et fiction (Entre deux, cycle 3)

-une maison modulable (Maison ouverte, cycle 4)